Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Developpez.com - Accueil
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

Nous nous étions arrêtés, il y a un certain temps, sur la notion de porte (Qu'est-ce qu'une porte ?), puis sur la meilleure manière de s'en débarrasser (La démolition des portes).

Maintenant, après avoir discuté longuement sur ce qu'était une porte, nous allons voir ce que FAIT une porte. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un être vivant maléfique, créature du Diable !

Donc, commençons.
Ou peut-être pas.

Mais on va bien voir ce que fait une porte, j'ai plus qu'envie de vous protéger de ces dangereuses créatures.

Donc, lorsque vous ouvrez une porte. Que se passe-t-il ?

  1. La porte est fermée :
    • Vous avez la clé :
      • Ce n'est pas la bonne,
      • Il y a du chewing gum dans la serrure,
      • Vous ne trouvez pas la serrure,
      • Il n'y a plus de serrure.
    • Vous n'avez pas la clé :
      • Si vous la demandez, vous avez l'air d'un con,
      • Personne autour de vous ne l'a,
      • Il faudra donc demander au concierge :
        • Le concierge est de mauvais poil, et vous traite de tous les noms en refusant de vous aider,
        • Le concierge est de bon poil mais n'a pas la clé,
        • Le concierge est de bon poil mais n'a jamais entendu parler de cette porte,
        • Ni de ce couloir,
        • Ni de ce bâtiment,
        • Ni de vous,
        • Le concierge est de mauvais poil et vous renvoye d'où vous venez, il n'a pas (envie d'avoir) la clé.
  2. La porte sera ouverte violemment par quelqu'un juste derrière ;
  3. La porte s'ouvrira toute seule, violemment quand même ;
  4. Pas d'autre possibilité.

Évidemment, tout cela est voulu par la porte. Et Murphy. Mais on lui consacrera un autre article.

N'oubliez pas que les portes blindées sont aussi dans le coup ! Et qu'elles font encore plus mal quand elles attaquent ! 10 tonnes de métal qui vous écrase la chair, elle est pas belle, la vie ? C'est quand même mieux que les misérables 10 grammes de votre porte d'entrée (si vous en avez encore une, ce qui commence à m'étonner sérieusement : mais où avez-vous la tête, malheureux ? aimez-vous à ce point Satan, le satanisme, Ron Hubard, la scientologie, le raélisme ?).

Que peut-il vous arriver d'autre, si la porte est, miraculeusement, ouverte ? (Le Diable n'a pas que vous à fouetter, alors prenez garde, quand il sera de retour).

Eh bien :

Petits exemples de la vie de tous les jours, vous n'en disconviendrez pas. Ou bien, je pense que mon ami le parepaing vous aimera aussi très fort. Je doute de l'inverse.

Mais n'oublions pas que les portes sont partout ! Dans le bus, par exemple. Tous les jours, les chauffeurs, sans le demander, voient les portes se fermer, de préférence sur des clients potentiels ! D'où le très connu "Monsieur, les portes s'il vous plaît".

Ces portes appartiennent à la famille des portus automaticus, race deuxième en sadisme. En effet, la première place lui est ravie par portus lourdus blindus, qui n'a qu'une caractéristique intéressante, déjà décrite plus haut. Mais qu'est-ce qui lui vaut cette deuxième place ?

Mais, bien évidemment, son intelligence ! En effet, il faut de l'intelligence, pour penser à se refermer sur quelqu'un, et pour que ce quelqu'un ne le remarque pas ! Elles vous ont à tous les coups, celles-là !

Ce qui vous amène, en général, à l'hôpital, pour un bra explosé par la porte en question. Le médecin sera très gentil, et comprendra très bien votre douleur lorsque vous passerez la porte de son cabinet (ou pas). Il vous annoncera, sans ménagement, sa décision : l'amputation. Il vous cachera que ce sera la première fois dans sa vie qu'il le fait (hmmm...). Il ne vous cachera pas, évidemment, son sadisme, digne d'une porte : derrière tous les diplômes qui ornent son cabinet et servent de papier peint, il y a, vous vous en doutez, sûrement, enfin, très probablement, voire même plus, très peu probablement moins, mais nous allons commencer à atteindre le complément du verbe, que, je suppose, vous attendez, impatiemment, avec impatience, en trépignant sur votre chaise, décidant de sauter un paragraphe, et ratant le principal, que voici : un contrat avec la porte !

Évidemment, à un moment, vous sortirez de l'hôpital, si tout se passe bien, ce qui n'est pas encore sûr, malheureusement... J'espre pour vous que ce sera le cas (et, en même temps, l'inverse...). En effet, à la sortie, qu'est-ce qui vous attend ? Un tourniquet ! On ne considère pas encore ce genre d'outil de torture comme une porte, c'est pour cela qu'il n'est pas classé.

Mais que peut donc bien faire un tourniquet ? D'abord, renseignez-vous sur le mode de fonctionnement d'un moulin à vent, et sur les meules. Vous ferez bien le rapport tout(e) seul(e). J'ajouterai que ce genre d'opération défigure souvent, et que le médecin précédent cache d'autres contrats.

La défiguration passe aussi par un arrachage de cheveux (par la porte, généralement, mais aussi, lorsu'il vous en reste, en voyant la note de l'arnaqueur qui vous a arrangé le bras en le coupant, sans anesthésie, ni autre forme d'antidouleur). Ceci met les coiffeurs au chômage : les portes créent la crise économique mondiale !

Le tourniquet ne cache pas uniquement la face de meule : il cache aussi celle du parepaingueur, qui peut sans problème se cacher dans une des nombreuses cellules (oui, si vous survivez à cet article, vous me rejoindrez dans une cellule blanche, avec plein de mousse sur les murs, et des gens qui vous prennent pour des cons, en passant la porte).

Mais, revenons à l'essentiel : le parepaingueur est armé pour défoncer les portes ! D'un coup de son arm, il vous défonce 13 ou 42 portes, voire même 666 dans les bons jours. Mais il a passé un contrat avec Satan, qui lui a gentiment demandé d'arrêter ce travail. Nous sommes donc de plus en plus envahis par les portes.

Ne pensez-vous pas que cette dose serait suffisante pour un être humain normal ? Eh bien, non : les portes ont encore prévu des mauvais tours pour nous ! De quoi nous rendre fous ! Complètement fous ! (Vous me lisez depuis un asile ? Votre état ne pourra pas s'améliorer, quoique vous commencerez à devoir réfléchir pour éviter les portes... Donc cela vous aidera. Donc la folie est la meilleure arme contre la folie. Vous avez suivi ? Moi pas !).

N'oubliez pas que les salles de réunion existent. C'est la même chose pour les salles de classe. On vous assigne à un endroit. Sur une partie de la table que l'on peut extirper de là. C'est ce que font les portes. Pour peu que vous sachiez ce qu'elles peuvent vous faire. Donc, la porte aura enlevé cette table. L'aura retourné. Aura mis votre chaise dessus. Aura tordu un pied de cette chaise. Aura disposé les autres tables pour empêcher le retour de la vôtre. C'est le système de protection le plus efficace au monde.

Ceci n'est qu'une preuve supplémentaire de la démoniaquité des portes. Qui s'exprime très bien à la guerre. On entend parler de porte-avion, n'est-il ? Et la guerre, c'est mal, parce que les portes, c'est mal ! Voire même, les portes, saimal ! Sai LE mal ! Et n'oublions pas le PORTE d'arme, en Amérique.

Et les portes ne s'arrêtent pas là. Les journées portes ouvertes, ça vous dit quelque chose ? On ouvre les portes des entreprises, notamment : les arsenals, les morgues, les Enfers... Sans beaucoup extrapoler, nous pourrions dire que les journées portes ouvertes sont des journées où les portes se rassemblent (elles sont censées ouvertes, donc un trou béant fera l'affaire), donc jour de Congrès International des Portes. Où les portes discutent leurs mauvais coups.

À propos, vous souvenez-vous du jeu Hellgate London ?

Hellgate = Hell + Gate = Enfers + Porte = Porte des Enfers

Vu que Porte = Démon, Enfers = Démon.

Donc, la relation Porte = Démon est bien vraie.

Sans oublier tous les autres cas, que la porte de mon voisin n'a pas voulu me laisser écrire (la censure des portes, vous imaginez ?!?!?!).

Nous devons donc faire une pétition pour les six tations ! Mais quel rapPORTE avec les PORTES ? Aucun, mais on me tape dessus si je ne le mets pas... Comme ceci aussi, comme ça, c'est fait : la femme du porc, c'est mal : c'est la porte ! Non, ceci n'est pas de moi, je me disculpe de ces conneries. Et l'âne qui a écrit ça (en plus, je l'embellisà ne veut pas que je mette son nom. Alors, tant pis, vous ferez des recherches. Section Laideur sur votre moteur de recherche de conneries (celui qui vous a permis de trouver cet article : Google).

Ah, si, quand même : "L'Amour, c'est la porte du Bonheur" . D'où : bonheur et amour sont diaboliques. Diaboliquement simple, n'est-il ? Et si vrai !

D'une autre source proche (de la tuerie) : "S'ouvrir aux autres, c'est mal : ça veut aussi dire "ouvrir sa porte" ".

(Mais pourquoi donc ces gens blancs me mettent une petite chemise sans manches ?! Et puis ils me tirent vers leur camionette !? Qu'ai-je donc fait ?? Je passe par les portes de la camionnette. Les quelques gens ressortent par ces portes. Ils rejoignent l'avant en ouvrant chacun leur portière ! Ils quittent ma maison sans portes, puis passent tout près d'un hôpital bourré de portes plein partout ! Mais voilà qu'ils me font passer par une autre porte qui mène sur une porte blanche, qui mène à une pièce toute blanche, avec des murs en mousse, prévue pour les incendies (non, pas pour les arrêter). Mais où suis-je ? En Enfer, avec toutes ces portes ?)

 

Donc, en conclusion, les protes nous ont envahi ! Il faut cependant continuer le combat, nous remettrons la peste à sa place. Nous devrons cependant retourner, cependant, à la Préhistoire, où, cependant, ils n'utilisaient pas des portes ! Donc, ils étaient heureux. Selon Hésiode, après, on leur a envoyé la femme. Ce qui se traduit par "la porte". Qui s'est multipliée. Qui nous a donné du fil à retordre (qui a donné l'idée à Hitler de gazer tant de gens ?). Maintenant, on va les renvoyer d'où elles viennent !

Copyright © 2009 Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.

Contacter le responsable de la rubrique Accueil