Cross-compilation de Qt4


précédentsommairesuivant

I. Introduction

I-A. Qt

La bibliothèque Qt est constituée de composants, de modules, qui permettent de gérer très simplement l'interface graphique (GUI), l'accès aux données (fichiers, bases de données ...), les connexions réseaux ...

Qt a un but : unifier le développement entre toutes les plateformes, ce qui permet d'uniquement recompiler son code pour changer d'architecture ou de plateforme. C'est pourquoi il est porté sur diverses architectures : Windows, Mac OS et UNIX (et ses dérivés, dont Linux).

La caractéristique principale de Qt qui lui permet d'être si connu est d'être utilisé au sein de KDE, un environnement graphique pour Linux (et, maintenant, pour Windows et Mac OS X). Grâce au cross-compilateur, vous pourrez compiler KDE et le lancer nativement sur, par exemple, une PS3 (une machine très puissante, mais impossible à utiliser directement pour de la compilation).

Je ne proposerai pas de téléchargement, j'ai effectué l'opération à l'aide d'une version commerciale de Qt, dont je ne peux distribuer les fichiers (même compilés, ou passés à n'importe quelle moulinette).

I-B. Le moc

C'est cet outil, précisément, qui vous interdit d'utiliser les mêmes fichiers que pour Linux en natif. En effet, Windows n'est pas (encore ?) capable de lancer ces fichiers et moc doit être utilisé pour chaque compilation d'un programme avec Qt.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

GCC et la compilation croisée
Compilation de GCC 4 sous Windows
Cross-compilation avec GCC 4 sous Windows pour Linux
Cross-compilation de Qt4
  

Copyright © 2009 Thibaut Cuvelier. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.